Back button image Retour

Gestion des stocks : indicateurs, optimisation et outils

13 June 2024 | Publié par Faire

Twitter Share Icon Facebook Share Icon Linkedin Share Icon
Link Share Icon
Commerçante rangeant des plaids dans sa réserve pour une gestion des stocks efficace

Comment avoir une gestion des stocks efficace ?

La gestion des stocks est un élément essentiel dans la vie d’une entreprise. En optimisant votre gestion des stocks, vous pourrez faire des économies, mais aussi satisfaire au mieux votre clientèle et la fidéliser. C’est donc un bon moyen d’augmenter votre bénéfice de façon simple et directe.
Dans cet article, nous allons vous expliquer en quoi consiste la gestion des stocks et pourquoi elle est essentielle pour votre business. Nous ferons également un petit tour d’horizon des méthodes et outils qui s’offrent à vous pour l’améliorer. Ça vous dit ?

Qu’est-ce que la gestion des stocks ?

Vous vous demandez probablement : que signifie la gestion de stock ? Avant de répondre, soyons d’abord clairs sur un point :dans cet article, nous nous concentrons spécifiquement sur la situation des détaillants qui revendent des produits achetés auprès de fournisseurs. Maintenant que nous sommes certains de parler de la même situation, nous pouvons passer à la gestion de stock et sa définition :

La gestion des stocks est la stratégie mise en place par un détaillant pour optimiser ses stocks de marchandises. Cette stratégie a deux objectifs : d’une part, réduire les coûts induits par le stockage des marchandises et d’autre part permettre de répondre aux commandes des clients.

Pourquoi une bonne gestion des stocks est-elle essentielle ?

Une bonne gestion des stocks est primordiale, car si vos stocks sont mal gérés cela risque de vous coûter cher et d’amputer votre bénéfice. Voici les deux problèmes auxquels vous serez confrontés dans le cas d’une mauvaise gestion des stocks :

  • Trop de stock (surstockage) : alors vos frais de stockage vont augmenter, mais vos produits peuvent aussi se périmer, perdre de la valeur ou devenir obsolètes. Cela implique également une immobilisation de capitaux qui pourraient être utilisés autrement.
  • Pas assez de stock (sous-stockage) : alors vous risquez de faire face à des ruptures de stocks, ce qui aura pour conséquence de vous faire rater des ventes et de voir vos clients se tourner vers la concurrence, parfois de manière définitive.

Comment bien gérer ses stocks ?

Vous l’avez compris, une bonne gestion des stocks revient à trouver un équilibre entre le trop et le pas assez. Il faut donc emprunter la voie du milieu, généralement efficace, sauf lorsque l’on prend les escalators… Pour vous aider à atteindre cet entre-deux dans le processus de gestion des stocks, nous allons voir quatre méthodes à adapter selon votre situation, vos produits et vos fournisseurs. Ces techniques reposent sur deux paramètres : la date et la quantité, qui peuvent être variables ou fixes.

Méthode calendaire (dates fixes – quantités fixes)

Cette méthode consiste à réapprovisionner vos stocks à dates et à quantités de produits fixes. Vous allez, par exemple, recevoir 60 bouteilles de sauce piquante tous les mardis. Cette méthode est très pratique d’un point de vue organisationnel, mais elle manque grandement de flexibilité. Elle peut donc être intéressante pour un commerce déjà établi, qui a peu de variations dans ses ventes et qui ne travaille pas avec des produits saisonniers.

Méthode de recomplètement (dates fixes – quantités variables)

Avec cette méthode, les dates restent fixes mais les quantités varient. Imaginons, il vous reste huit verres à bière. Avec l’analyse de votre rotation des stocks, vous pouvez savoir de combien de verres supplémentaires vous aurez besoin à la date de livraison prévue. Ainsi vous pouvez commander exactement ce qu’il vous faut, il faudra juste respecter la quantité minimale de commande (MOQ) de votre fournisseur.

Méthode de gestion à Point de commande (dates variables – quantités fixes)

Cette méthode constitue un système de gestion des stocks très simple. Ici, les dates peuvent varier, mais les quantités sont fixes. Lorsque l’on atteint un niveau de stock prédéfini (le point de commande), on déclenche le réapprovisionnement d’une quantité de produits fixe et toujours identique. Vous vendez, par exemple, de belles montres et vous avez défini votre point de commande à 2 pour un modèle de luxe en or. Si vous utilisez un bon logiciel de gestion de stock, lorsqu’il ne vous restera plus que deux montres en stock, vous recevrez une alerte pour recommander la quantité prévue. Pratique !

Méthode de réapprovisionnement à la commande (dates variables – quantités variables)

C’est la méthode la plus flexible, avec des dates et des quantités variables. Mais il faut constamment être en alerte et cela implique de savoir parfaitement comment gérer le stock d’un magasin. Avec cette méthode vous aurez une grande liberté, mais moins de sécurité qu’avec les précédentes. Les coûts peuvent aussi être plus élevés, car votre fournisseur devra s’adapter à vos demandes et ne pourra pas anticiper vos commandes.
C’est une technique de gestion des stocks qui peut tout de même être très utile au lancement d’un commerce, lorsque vous ne connaissez pas encore votre volume de vente et les habitudes de votre clientèle.

À savoir
Pour tous les produits périssables ou qui risquent de perdre de la valeur avec le temps, il faudra appliquer le First In First Out (FIFO). Le premier produit entré doit être le premier produit à sortir. Cela consiste à vendre en priorité vos produits les plus anciens et à mettre en réserve les produits nouvellement reçus. C’est évidemment une règle à respecter impérativement dans le domaine de l’alimentaire.

Comment optimiser la gestion des stocks ?

Maintenant que nous avons compris comment améliorer la gestion des stocks avec les quatre méthodes de réapprovisionnement, nous allons vous donner des pistes pour l’optimiser et la simplifier.

Pour ce faire, nous allons voir quels sont les principaux outils de gestion de stock. Selon votre situation, vous pourrez vous en sortir avec un simple tableau de gestion de stock (un cadencier de commandes), mais dans d’autres cas, l’utilisation de logiciels spécialisés sera nécessaire.

Quels sont les avantages des logiciels de gestion des stocks ?

Parmi les outils indispensables pour son commerce, les logiciels de gestion des stocks sont en très bonne place. Voici quelques-uns de leurs avantages :

  • Centralisation de toutes vos informations
  • Vision en temps réel des commandes en cours et de vos stocks restants
  • Alertes paramétrables
  • Déclenchement de vos commandes de réapprovisionnement en fonction de vos stocks
  • Simplification de certaines tâches comme l’étiquetage, la création de codes-barres…
  • Calculs et aides pour savoir quels sont les indicateurs de gestion de stock importants pour votre commerce
  • Analyse de vos données
  • Prévision des niveaux de stocks
  • Gestion des emplacements
  • Localisation des produits
  • Réduction du risque de surstockage et de rupture de stock
  • Optimisation des coûts

Quels sont les outils pour optimiser la gestion des stocks ?

  • Microsoft Excel : il est tout à fait possible d’effectuer votre gestion de stock avec Excel, ou un équivalent open source comme LibreOffice Calc. Mais cette solution ne sera pas la plus pratique ni la plus simple. Il y aura notamment plus de risques d’erreurs manuelles avec un tableau Excel qu’avec un logiciel dédié spécifiquement à la gestion des stocks. Mais si vous êtes en début d’activité et que vous êtes ceinture noire en Excel, vous pouvez toujours commencer avec ce type de logiciel tableur.

  • Shopify : c’est l’outil que nous vous recommandons, car il est extrêmement puissant et polyvalent. C’est un peu le couteau suisse pour les e-commerces. Au-delà de vous permettre de créer votre site sans code, Shopify possède tous les outils indispensables pour une bonne gestion des stocks, du suivi des paiements aux informations de stock en temps réel. Il prend en charge jusqu’à dix emplacements de stocks, avec la possibilité de vendre sur des marketplaces, en magasin physique mais également de vendre sur les marchés ou en boutiques pop-up. De plus, Shopify possède de nombreuses applications gratuites et payantes, pour avoir encore plus d’options et de fonctionnalités pour améliorer votre gestion des stocks.

  • Zoho Inventory : pas aussi polyvalent que Shopify, Zoho Inventory se concentre uniquement sur la gestion des stocks pour les entreprises. Vous aurez accès au suivi des niveaux de stock dans vos différents entrepôts ou points de vente, à la synchronisation en temps réel, à la gestion des commandes, au suivi des livraisons… Un outil pratique pour une meilleure visibilité de vos stocks.

  • Faire : pour optimiser la gestion des stocks lorsque vous êtes détaillant, les plateformes B2B comme Faire vous offrent une grande flexibilité. Faire n’est pas un logiciel de gestion de stocks, mais il vous permet de centraliser tous vos fournisseurs au même endroit pour avoir une vision globale de ce que vous commandez et, ainsi organiser vos stocks au mieux. Avec Faire vous avez en plus la possibilité de travailler avec de nouvelles marques sans prendre de risques, car les retours sont gratuits sur les premières commandes auprès d’un nouveau fournisseur. C’est l’idéal pour ne pas avoir d’invendus qui restent en stock. Par exemple, vous avez trouvé une nouvelle petite marque qui fabrique des robes écoresponsables pour enfants. Malheureusement, les produits ne vous conviennent finalement pas. Plutôt que d’avoir à négocier un retour avec le risque que les produits ne soient pas repris et restent en stock, Faire vous offre le retour gratuit. Pratique pour une meilleure gestion des stocks, non ?

Voilà, à présent la gestion des stocks est devenue, pour vous, bien plus facile que de dire la phrase : « Grâce à ce post, le stock du commerçant de l’archiduchesse ne sera plus à sec, archi à sec ».
Maintenant, c’est à vous de jouer !

Nouveau sur Faire ? S’inscrire pour acheter, ou vendre sur Faire.

Plus d’articles dans Gestion des stocks

Rotation des stocks : calcul et conseils pour l’améliorer

CTA Image

Voir

CTA Hover Image

Que signifie MOQ, ou la quantité minimale de commande ?

CTA Image

Voir

CTA Hover Image

Synchroniser pour vendre : associez vos outils d’e-commerce à Faire pour profiter de ventes simples comme bonjour

CTA Image

Voir

CTA Hover Image

Abonnez-vous à notre newsletter pour connaître les dernières actualités de Faire !

Êtes-vous êtes une marque ?
Inscrivez-vous pour vendre sur Faire

En continuant, vous acceptez nos Conditions générales d'utilisation et notre Politique de confidentialité


En continuant, vous acceptez nos conditions générales d'utilisation et notre politique de confidentialité
La plateforme de vente B2B pour les indépendants
Découvrez des marques uniques et de qualité qui plairont à coup sùr à vos clients. L'inscription est gratuite !
Faire a obtenu une                       sur
note de 4,6
En savoir plus sur la manière dont nous utilisons et protégeons vos données chez Faire. La confidentialité chez Faire
Saisissez vos coordonnées pour télécharger le rapport gratuit
Opération réussie ! Vérifiez votre boîte de réception pour terminer le téléchargement.